Afin d’encourager les entrepreneurs à investir, le Maroc met à leur disposition une batterie de sources de financement. Celles-ci peuvent être des crédits bancaires avec des taux réduits, du capital-investissement, la mise en lien avec des business angels, l’accès aux fonds de garantie de la CCG et à des fonds publics ainsi que l’accès à des lignes de financement étrangères. Chaque entrepreneur pourra choisir le moyen qui lui convient.